CRCDC-CORSE : Rupture de stock en tests de dépistage organisé du cancer colorectal en Corse !

Le 1er avril dernier, le tribunal administratif de Paris a annulé la procédure de renouvellement du marché concernant le dépistage du cancer colorectal, marché couvrant la fourniture de kits de dépistage et d’analyse des prélèvements passé entre la Caisse nationale de l’Assurance Maladie (CNAM) et un prestataire privé, le laboratoire Cerba.

Trois groupements d’entreprises dont la candidature avait été rejetée par la Caisse nationale de l’Assurance Maladie lors du dernier appel d’offres, avaient alors engagé une procédure.
L’Assurance Maladie a annoncé qu’un nouvel appel d’offres a été publié le 6 mai, et avoir conclu ce 10 mai « un marché transitoire » (mesure d’urgence) de fourniture de kits de dépistage du cancer colorectal. La livraison des kits de dépistage devrait reprendre à partir du 21 juin !

L’envoi des invitations auprès de la population a donc été interrompu le temps du réapprovisionnement.
Le CRCDC-CORSE informera les médecins généralistes dès que les commandes de kits en ligne via l’espace pro Ameli seront effectives.

Plus vite le cancer colorectal est diagnostiqué, mieux il est soigné !
En France, le cancer colorectal (c’est-à-dire du colon et du rectum) est le deuxième cancer le plus meurtrier, il est responsable de 18 000 morts par an.
Tous les deux ans, le Centre Régional de Coordination du Dépistage des Cancers en Corse (CRCDC-CORSE) invite les personnes de 50 à 74 ans à parler du dépistage du cancer colorectal avec leur médecin.
Ce dernier vérifie si son patient ne présente pas de risque particulier nécessitant un suivi adapté, puis lui remet le test de dépistage à faire à son domicile.
Ce test rapide et efficace, est à faire chez soi, permet d’éviter une coloscopie en première intention.

En Corse, 109 000 personnes sont concernées par ce dépistage organisé.
L’enjeu est simple : si du sang est détecté dans les selles lors du test, le patient sera dirigé vers un médecin gastro-entérologue afin de déterminer l’origine du saignement.
800 nouveaux cas de cancers du côlon ou du rectum (soit 4 % des cas) sont ainsi détectés chaque mois en France.

Plus d’info au 04 95 73 10 03 ou sur crcdc-corse.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *